Je n’ai pas de temps ou je ne prends pas le temps?


Ce mois-ci j’aborde le sujet du temps. Je partagerai avec vous mes réflexions, et mes réalisations sur cette création de l’homme, intangible mais au combien mesurable! Je vous partagerai ma perception du temps, de ma relation amour-haine avec le temps, des mesures de performances et de cycles.


Tout d’abord, mettons quelque chose au clair, nous avons tous 1440 minutes à notre disposition, chaque jour. Pourtant, plusieurs diront qu’ils n’ont pas le temps pour ceci et pour cela, tandis que d’autres diront qu’ils n’ont pas pris le temps. Il y a une ÉNORME nuance entre ces 2 énoncés, la voyez-vous? Certains diront que ça passe trop vite, d’autres que c’est trop long. Il y a une réflexion à faire sur le pourquoi quelqu’un a une relation de « manque » avec le temps, et une autre une relation « collaborative » avec le temps. Y aurait-il dans ses comportements un heureux mélange de croyances, de perceptions, de mauvaises habitudes de mauvais choix?


L’impression de « manquer de temps »

Cette impression fait souvent surface, car en réalité, elle fait notre affaire, elle sert d’excuse, et nous est servie par notre conscient qui tente de saboter nos efforts. Si nous nous disons qu’on n’a juste pas le temps, on passe à autre chose et c’est réglé, c’est moins de travail, la tâche ne se fait pas, mais l’excuse du manque de temps, est inexcusable et acceptable. C’est faire de l’évitement, ou ne pas se regarder en face et travailler les déséquilibres. Et si cette impression était en réalité une mauvaise gestion de notre temps, que les heures sont entre coupées de distractions inutiles et même nocives, tels les réseaux sociaux, une bonne série, les textos etc.? Est-ce possible que l’on soit trop connectés, et qu’on y déverse des lots de minutes et de secondes qui nous font gaspiller notre temps pour des choses plus nourrissantes et utiles?


J’ai une relation amour-haine avec le temps ou la gestion du temps depuis toujours. J’ai un travail qui fait en sorte que je « gère » le temps des autres, et dans mon côté plus spirituel, la gestion du temps me « dérange », comme une distraction, donc que vous soyez du côté du « manque de temps » ou du côté du « pas pris l’temps » je vous comprends!


Au cours du mois je vous partagerai donc quelques trucs intéressants pour faire de l’espace, du temps qui méritent à être regardés, et réfléchis, et j’espère que vous en trouverez quelques-uns pour arriver à avoir un bel équilibre, celui qui vous convient. Je suis curieuse de lire vos commentaires et trucs sur les posts que je partagerai au cours des prochaines semaines sur Instagram.





46 vues0 commentaire