Qu’est-ce que le Reiki?

Dernière mise à jour : 28 déc. 2020

Je vous explique...

Le Reiki est une méthode de soin japonaise appartenant à l’approche énergétique. Le Reiki appartient aux approches dites énergétiques, dans lesquelles le praticien intervient sur le champ vibratoire de la personne. Cette habileté est habituellement associée à des techniques de méditation ou à des disciplines de pratique spirituelle comme il en a existé, sous une forme ou une autre, dans la majorité des cultures à travers l'histoire. Mais le Reiki se distingue de ces pratiques traditionnelles puisqu’il est dépouillé de toute attache religieuse et qu’il ne demande pas de cheminement spirituel particulier.


Les bienfaits du Reiki

  • Diminuer le stress et les symptômes dépressifs. On a aussi rapporté qu’il pouvait contribuer à réduire le stress et les périodes de déprime chez les personnes âgées.

  • Améliorer la qualité de vie des gens atteints de maladies graves ou chroniques. Plusieurs études ont montré l’effet bénéfique du Reiki sur la fatigue, la douleur, l’anxiété et la qualité de vie d’individus souffrant de maladies.

  • Diminuer les problèmes de mémoire et de comportement.

  • Réduire la douleur : plusieurs études ont montré les effets bénéfiques du Reiki sur la douleur.

Formation en Reiki

Il existe 4 niveaux d'apprentissage de la pratique du Reiki, l'enseignement, qui comporte des initiations ritualisées , est normalement transmis par un maître ayant lui-même reçu les initiations suivant une chaîne remontant à Mikao Usui, le fondateur. L’élément primordial du 1er niveau est « l’ouverture du canal ». Dès lors, la connexion avec la « conscience primordiale » deviendrait accessible en tout temps et pour toujours. L'étudiant apprend aussi à se concentrer sur l'énergie qu'il canalise désormais et sur les déséquilibres qui se manifestent dans son propre organisme (sur les plans physique, émotionnel, intellectuel et spirituel). Il commence par se soigner lui-même avant de soigner les autres. L'enseignement de ce 1er niveau est souvent donné dans le cadre d'un atelier de fin de semaine. On recommande généralement de pratiquer pendant au moins 3 mois avant de passer au niveau suivant. Au 2e niveau, l'étudiant apprend à manipuler 3 symboles précis afin d'accéder mentalement à l'énergie Reiki et de l’utiliser à des fins spécifiques (guérison, harmonisation, travail à distance, etc.).Le 3e niveau, approfondit la démarche de développement personnel en élargissant votre niveau de conscience et en ouvrant à l'approche spirituelle. Le 4e niveau, vous recevez le symbole Maître qui renforce l'effet des 3 autres s'adresse à ceux qui souhaitent enseigner cette technique et transmettre les initiations. Il n'est pas nécessaire pour un praticien d'avoir complété ce niveau puisque cette étape ne vise pas à améliorer sa capacité à guérir.


Le coût sont les suivants:


Niveau 1: 175$

Niveau 2: 250$

Niveau 3: 350$

Niveau 4: 500$


Les étudiants qui souhaitent faire les 4 niveaux, auront droit au matériel de formation, et les droits qui y sont reliés, lors de la complétion du niveau Maître.

Une séance de Reiki

Le spécialiste

Nulle part dans le monde le Reiki n'est une profession réglementée. Diverses organisations ont tenté de structurer davantage la formation, mais sans grand succès. Il est donc difficile, comme client, de savoir à qui l’on a affaire. On doit se fier au bouche à oreille et à l'exercice de son jugement personnel lorsque l'on rencontre un praticien. Ne pas hésiter à lui demander des références, à quelle tradition il s’associe, quelle est son expérience, combien de temps a duré sa formation. Il faut se méfier s’il promet la lune ou s’il dénigre les autres approches, qu’elles soient classiques ou alternatives. Quelques organisations maintiennent des registres des personnes initiées, des praticiens et des enseignants de Reiki. Signalons notamment l'International Association of Reiki Professionals et la Canadian Reiki Association (voir les Sites d’intérêt). Toutefois, comme il n'existe aucune réglementation officielle permettant d'encadrer une quelconque certification, l'existence de tels registres n'a qu'une valeur relative. Ils permettent cependant de savoir qui, dans une région donnée, pratique ou enseigne le Reiki.


Déroulement d'une séance

De façon générale, un traitement de Reiki se déroule comme suit. L’intervenant demandera à son patient, qui demeure vêtu, de s'étendre sur une table de massage. Ayant recours à une douzaine de positions différentes des mains, il les place d'abord avec douceur sur la tête du patient pendant 2 à 5 minutes, pour les déplacer ensuite sur le torse, puis sur le dos. Quand il y a contact, la pression des mains du thérapeute est toujours très légère. Beaucoup de patients signalent que l'impression ressentie au moment de l'application des mains pourrait être comparable à la sensation que causerait la présence d’une bouillotte d'eau chaude. Une séance typique dure de 45 à 75 minutes, quoiqu'on puisse intervenir occasionnellement sur une période plus courte. Le traitement peut également se faire à distance, l’intervenant procédant en visualisant son patient, et ce dernier se plaçant lui-même en état de réceptivité. Au cours de la séance, le patient atteint généralement un état de grande détente. À l'issue du traitement, il pourra s’être senti emporté dans un sommeil profond ou, au contraire, avoir expérimenté des sensations inhabituelles comme des impressions visuelles colorées ou l’évocation de vies passées.


Histoire du Reiki

Mikao Usui


C'est un Japonais du nom de Mikao Usui (1865 à 1926) qui a formulé les bases de ce qui allait devenir le Reiki dans le Japon du début du XXe siècle. Sa quête aurait commencé après que ses étudiants lui eurent demandé quelle était, exactement, la technique de guérison à laquelle avait eu recours Jésus-Christ pour faire les miracles que rapportent les Évangiles. Il aurait aussi côtoyé un érudit japonais converti au christianisme, mais n’aurait jamais été lui-même diplômé en théologie. La référence au christianisme aurait été introduite par Hawayo Takata, qui a été la première à faire connaître le Reiki en Occident. Elle aurait créé cette « distorsion » pour rendre l’approche plus acceptable pour les Occidentaux. Au Japon, l'enseignement de Mikao Usui a été formalisé par un de ses étudiants, Chujiro Hayashi.


Celui-ci aurait reçu d’Usui l'autorisation de mettre l'accent sur les aspects thérapeutiques du Reiki en les isolant de l’ascèse et de la pratique spirituelle. Mais selon plusieurs chercheurs modernes, Hayashi aurait outrepassé ses pouvoirs en enseignant le Reiki, qu’il aurait d’ailleurs légèrement transformé. Usui aurait plutôt confié sa succession à Jusaburo Ushida qui, à la mort du maître, devint le président de l’organisation qu’Usui avait fondée (ou qui aurait été fondée à ce moment), la Usui Reiki Ryoho Gakkai. Cette organisation est aujourd’hui encore active au Japon. Ce qui est certain, c’est qu’en 1937, le Reiki est introduit en Occident, à Hawaii, par Hawayo Takata, qui était passée par la clinique qu'Hayashi avait ouverte à Tokyo. Elle s’est fait soigner pour des problèmes respiratoires et abdominaux. Enchantée des résultats, elle a étudié auprès du maître, puis de retour à Hawaii, elle y a ouvert sa propre clinique. Hawayo Takata est morte en 1980, après avoir formé 22 maîtres de Reik